AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 liberty ♠ quand on a tout perdu on est libre de faire ce qu’on veut. - TAKEN.

Aller en bas 
AuteurMessage
Tobias James
    la perfection propriété privée des parfaits.

avatar

Messages : 449
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 26
pseudo : violet, sab.
crédit : georgie ♥️
citations : il faut arrêter de prendre les cons pour des gens.

no way to be
♠ âge du personnage: vingt-deux ans.
♠ activités: garçon de café.
♠ relations:

MessageSujet: liberty ♠ quand on a tout perdu on est libre de faire ce qu’on veut. - TAKEN.   Ven 25 Juin - 17:49


© psychadelia•child
liberty soffword
feat. anna paquin (peu négociable, voire pas du tout)
âge 21 ans. ♠ nationalité anglaise. ♠ profession à la recherche d'emploi. ♠ orientation sexuelle hétérosexuelle. ♠ groupe the alive have a life.


pretty little story
Elle voudrait être cette goutte d’eau qui fait déborder le vase. Cette fille de trop que le monde refuse de contenir. Elle voudrait être un grain de sable s’égarant dans le vent. Un grain qui à jamais quitterait sa place pour s’en faire une nouvelle. Elle le veut et elle y croit. Parce que cette demoiselle à un caractère fort. Prête à tout et n’importe quoi, Liberty ne baisse jamais les bras.Ce n’est ni un ange, ni un démon. Ce n’est pas la pire des prétentieuses, ni la pire des pestes. Ce n’est pas non plus la plus douce et plus gentille fille au monde. Non, Liberty c’est juste un grain de bravoure pour trois grains de folie. Parce que dans son monde, elle est la reine d’un royaume où le sourire a imposé son règne. Dans son monde, la vie est telle à un songe… Si beau et intouchable. Parce que son monde n’est que dans sa tête. Et que ce monde à ce petit quelque chose en plus… Il fait partie d’elle. Et elle est lui. Par sa démesure et son perpétuelle changement d’attitude, la jeune femme s’avère être complètement insupportable et renfermée sur elle-même…. Enfermée dans sa tour d’ivoire, Liberty n’attend pas le prince charmant, elle attend juste une petite averse qui pourra la noyer si profondément que jamais elle ne referait surface. Parce qu’après tout, comme le grain de sable, est-ce que le petit Poucet à retrouvé sa maison ? Cette courte description en dit déjà long sur la jeune femme qu’est devenue Liberty. Mais la demoiselle dont il est question est beaucoup plus complexe que cela. Il est d’ailleurs difficile de la décrire sans glisser quelques mensonges dans son récit. Parce qu’en fin de compte, la seule à se connaître c’est elle-même et la seule chose qu’elle puisse dire d’elle c’est « Je m’appelle Liberty Soffword, je suis détestable et je te mets au défi de m’aimer. » Aucun doute la dessus, elle sait qui elle est, ou du moins elle arrive parfaitement à projeter l’image de ce qu’elle aimerait être. Cette jolie blonde c’est une façade de glace pour un cœur en chocolat. Il faut être un parfait sculpteur pour voir le bon morceau ou encore être assez bon patineur pour se trouver une petite place au côté de la demoiselle. Tout cela ne nous avance pas beaucoup, je le conçois. Cependant, Liberty est pour vous, comme pour moi, une grande énigme. Mille questions me triturent l’esprit, mille mots me viennent en tête mais aucun de ceux-ci ne correspond à ce personnage haut en couleur. Pourtant, il va falloir que vous y parveniez… ♥

n'ayez pas peur si ce qui suit paraît long. c'est juste une piste, en fait. j'avais imaginé cela comme ça, donc je l'ai écrit. mais vous êtres libre de tout changer si le coeur vous en dit. j'aime l'originalité. (a)

« Clyde ? Hum ? Qu’est-ce que c’est ? Un arbre. Un arbre ? Tu me demandes, je te réponds. Mais pourquoi il est tout gris et tout nu ? Tu poses trop de questions, Libby. »

Exaspérée, la petite blonde fit la moue. Plongeant son regard immensément vide dans celui de son frère, elle voulait comprendre. Comprendre ce qui pouvait lui passer par la tête. Il était foncièrement agaçant. Avec lui, tout n’était qu’énigme. Et malgré qu’elle soit très intelligente pour son âge, Libby ne creusait jamais très loin. Elle avait bien trop de peur de ce qu’elle trouverait. Clyde était différent. Il y avait quelque chose de spécial en lui. Elle ne savait pas trop ce que c’était, mais elle savait que c’était soit très bon, soit très mauvais. Et la réponse lui faisait peur. Pourtant, elle vouait à son frère une véritable passion. Sa vie se résumait à lui. À vrai dire, il était le seul qu’elle aimait et le seul à qui elle avait offert toute sa confiance. Mais parfois, cet amour lui pesait sur le cœur. Elle avait l’impression que tout ceci n’allait que dans un sens et que jamais Clyde ne pourrait se montrer aussi aimant qu’elle le voudrait. Elle était jeune. Elle n’avait que dix ans et lui douze. Toutefois, elle avait parfois l’impression qu’elle ne serait rien sans lui. Qu’il était la seule personne qu’elle aimait. Qu’il était son coffre au trésor et qu’elle ne le partagerait jamais.

« Libby ? QUOI ? Pourquoi tu poses toujours autant de question ? Pourquoi ni réponds-tu jamais ? C’est un arbre, Libby. Juste un arbre. Il a simplement été déraciné par le vent. Tu vois là ? Et bien, c’est parce qu’il a rompu contact avec une partie de sa famille. La terre. Libby ? Hum ? Arrête de me regarder comme ça ! Désolée. »

L’enfant, au visage rougis pas la gêne, prit le dessin entre ses mains. Elle l’examina dans tous les sens. Clyde avait toujours de rôle d’explication. Cela n’avait aucun sens pour elle. Parce qu’elle était persuadée d’avoir compris la véritable clé de l’énigme. Liberty pencha sa tête de côté et reporta son attention sur le beau visage de son frère. Sur celui-ci, elle lisait la solitude et l’incompréhension. Cet arbre qu’il avait dessiné, c’était lui. Elle l’avait pressentit depuis le début mais elle voulait avoir une explication clair du créateur. Il lui avait menti. Comme toujours. Clyde la prenait encore pour une petite fille qui ne comprenait rien. Mais il se trompait. Elle comprenait tout. Au contraire. C’est lui qui ne comprenait rien. C’était d’ailleurs ce que l’arbre représentait. S’il était gris, c’était parce que c’était toute la tristesse qui gardait le petit garçon en lui. S’il était nu, c’est parce que Clyde se sentait inutile et complètement vide de tout. S’il était déraciné… C’était parce que sa terre à lui n’existait pas. Leur famille était éclatée. Il ne restait plus qu’eux. Libby avait réussit à franchir le pas. À accepter que tout ne serait jamais rose. Que leurs parents avaient été là jusqu’à lors mais qu’ils n’avaient pas pu échapper à cette accident de voiture. Liberty l’avait accepté. Parce qu’elle avait Clyde et qu’à lui seul, il constituait son bonheur. Mais elle, en contre partie, elle ne lui suffisait pas. Il la trouvait juste encombrante et là petite blonde en avait conscience.

« Tu sais, un jour, tu ne m’auras plus dans les pattes. Mais qu’est-ce que tu racontes encore ? Rien. Mais tu verras, je ne serais pas un éternel obstacle. Mais… Tu n’en ais pas un ! Je t’aime, Liberty Soffword. Moi plus que tu ne peux l’imaginer. »

L’eau emplissait peu à peu ses poumons, l’air commença à lui manquer alors que son esprit glissait lentement vers une infinie et cruelle fin. Suffoquant, elle s’accrochait à la vie comme un naufragé à une bouée. Il lui arrivait de refaire surface, mais alors, l’eau lui foutait le visage si violemment qu’elle n’arrivait pas à aspirer le moindre souffle d’air. Et puis, elle sombra. Complètement. Gisant dans les abîmes d’un petit lac. Mais heureusement pour elle, son frère arriva. La sauva. Aux périls de sa propre vie. Elle lui avait dit un jour qu’elle ne serait pas éternellement dans ces pattes, et voilà qu’elle prouvait ces dires. Après cela, elle du vivre seule. Perdues dans les rues de Londres. Puis finalement, changeant littéralement air pour se rendre en Écosse.

tell me you love me like a star
TOBIAS JAMES - « Quand j’ai tout quitté, mon baluchon à la main, jamais je n’avais pensé que les rues étaient emplies de personnes hautes en couleur qui méritaient une belle vie. Une vie formidable. Une vie capable de les rendre heureux. Pourtant, quand j’ai rencontré Liberty, je n’ai pas compris pourquoi Dieu – ou peu importe ce qui nous guide là-haut – lui faisait subir tout cela. Elle était tellement merveilleuse à mes yeux. C’était une véritable obsession. Nuit et jour je rêvais de fourrer ma langue entre ces fichues dents du bonheur. De l’embrasser fougueusement. Simplement de lui offrir une famille, une vie. Mais Liberty ce n’est pas le genre de fille qu’on peut garder pour soi. Alors elle est partie et j’ai continué ma vie. Avec toujours en mémoire son sublime sourire et son visage inexpressif. Et un jour, elle est revenue… Je ne sais pas pourquoi. J’aimerais comprendre. Elle a toujours cet effet d’aimant sur moi. Liberty, c’est mon souffle de vie. Ma propre liberté, ma clé des champs. Sauf que je ne sais pas comment ouvrir la porte de sa tour… »

___________________
and if you go, i wanna go with you. and if you die, i wanna die with you. take your hand and walk away, the most loneliest day of my life.


Dernière édition par Tobias James le Dim 11 Juil - 23:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://last-request.bbactif.com/
Tobias James
    la perfection propriété privée des parfaits.

avatar

Messages : 449
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 26
pseudo : violet, sab.
crédit : georgie ♥️
citations : il faut arrêter de prendre les cons pour des gens.

no way to be
♠ âge du personnage: vingt-deux ans.
♠ activités: garçon de café.
♠ relations:

MessageSujet: Re: liberty ♠ quand on a tout perdu on est libre de faire ce qu’on veut. - TAKEN.   Ven 25 Juin - 18:52

Personnage terminé. Comme je l'ai dit plus haut: toutes les indications concernant l'histoire sont à arranger à votre guise. J'ai voulu montrer un peu l'image que je pouvais avoir de Liberty et c'est pour cela que je l'ai fait de cette façon.

Pour ce qui est de l'avatar ; Anna Paquin est peu négociable tout simplement parce qu'elle à quelque chose en plus. Et puis surtout, parce que je tiens absolument à ses dents du bonheur -->[] Bon, ce n'est pas la seule avec les dents du bonheur, donc si vous avez d'autres propositions qui vous parlent davantage, je ne suis pas contre

J'aimerais un bon niveau de jeu pour ce personnage qui me tient à coeur ♥️ Et sachez que ma boîte à mp est toujours libre pour l'une ou l'autre question. Je serai ravie de vous répondre

Je remercie d'avance ceux qui s'intéresseront à ce personnage.

___________________
and if you go, i wanna go with you. and if you die, i wanna die with you. take your hand and walk away, the most loneliest day of my life.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://last-request.bbactif.com/
 
liberty ♠ quand on a tout perdu on est libre de faire ce qu’on veut. - TAKEN.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
last request :: the life always begins so :: never alone, never silent, never :: need someone-
Sauter vers: